Clinique vétérinaire

du Dr Bardet

L'instabilité est la maladie de l'épaule la plus fréquente chez le chien adulte

Répartition des maladies de l’épaule.

Les boiteries de l’épaule sont une des causes communes de boiterie chez le chien. Par le passé, la localisation de la douleur à l’épaule conduisait rarement à un diagnostic précis. Les maladies de l’épaule furent décrites ces dernières années. L’instabilité de l’épaule est reconnue comme la première cause de boiterie chez le chien adulte (photo en jaune) et l’ostéochondrite disséquante atteint surtout les jeunes. L’instabilité de l’épaule est caractérisée cliniquement par une boiterie d'un antérieur ne rétrocédant pas aux traitements anti-inflammatoires. Avec le temps une arthrose de l'épaule se développe en l'absence de traitement étiologique.

Comment diagnostiquer une instabilité de l'épaule ?

Les maladies de l'épaule sont identifiées grâce à l'examen orthopédique qui permet de localiser la douleur à l'épaule. Les maladies de l'épaule sont classées artificiellement en 3 catégories : péri-articulaires, intra- articulaires et loco-régionales. L'instabilité de l'épaule est caractérisée par une douleur à l'hyper extension de l'épaule ou lors de la réalisation du « test du tendon du biceps » (Photo). L'examen orthopédique sous anesthésie générale permet de mettre en évidence un signe du tiroir médial ou latéral et éventuellement une anomalie de l'adduction témoignant d'une déchirure des structures médiales de l'épaule. Les radiographies peuvent révéler de l'arthrose, voir une augmentation de l'espace articulaire gléno-huméral mais elles sont malheureusement inappropriées pour la détection des anomalies des tissus mous. L'échographie et l’IRM peuvent être éventuellement utilisées. Toutefois, il est reconnu, que l'arthroscopie apporte la meilleure visualisation des structures intra-articulaires et de leurs lésions.

Classification des subluxations de l'épaule :

Les subluxations de l'épaule sont arbitrairement classées selon leur direction : médiales, latérales ou multidirectionnelles. Les subluxations médiales de l'épaule (90%des subluxations) sont associées à une déchirure ou à une distension du ligament gléno-huméral médial (photo) avec distension plus ou moins sévère de la capsule articulaire. Il existe des lésions associées éventuelles: synovite, chondromalacie, arthrose, déchirure éventuelle du tendon du biceps ou du muscle subscapulaire. Les subluxations latérales de l'épaule sont caractérisées arthroscopiquement par une désinsertion de la capsule articulaire du rebord des lèvres latérale et caudale de la glène.

Traitements et résultats

Les subluxations médiales de l'épaule sont essentiellement traitées par thermocapsulorraphie grâce à une sonde portée à 69°C sur la partie médiale et caudo- médiale de la capsule articulaire. Cette technique permet la contracture de la capsule et une fibrose secondaire. Une écharpe est maintenue pendant 18 jours en postopératoire (photo) et la resriction de l'activité en laisse doit respecter le temps de la fibrose maximale de 2 mois. 92 % des animaux traités sont totalement normaux dans les 3 à 4 mois. Les subluxations latérales de l'épaule sont traitées chirurgicalement par abord latéral et réinsertion de la capsule sur le rebord de la glène. Le pronostic est très favorable.

Conclusions

L’instabilitéde est reconnue comme la première cause de boiterie de l’épaule chez le chien adulte mais elle rete méconnue. L'instabilité de l'épaule est caractérisée par une douleur à l'hyper extension de l'épaule ou lors de la réalisation du « test du tendon du biceps ». L'arthroscopie apporte la meilleure visualisation des structures intra-articulaires; elle est reconnue comme le moyen diagnostic le plus fiable. Le pronostic est très favorable après traitement.